Quelques expressions courantes :  Avoir la super pêche ! Avoir une peau de pêche. Dans les esprits, le fruit du pécher est symbole de dynamisme, du fait d’avoir la forme et une belle peau. On vous raconte pourquoi ce n’est en rien le fruit du hasard.

Origines

C’est en Chine que l’on trouve les premières traces de ce fruit. Et c’est en Perse que la pêche croise le chemin d’Alexandre le Grand qui l’introduit en Europe sous le nom de pecta au 4ème siècle av. J.-C. De là, elle va se composer un palmarès pour le moins impressionnant.

Fruit préféré de Louis XIV (lui-même), elle était cultivée en plus de trente variétés dans les jardins de Versailles. Le Téton de Vénus était la variété favorite du Roi Soleil.
Auguste Escoffier fait d’elle la pièce maîtresse de la Pêche Melba, son dessert hommage à la cantatrice Nellie Melba. Elle inspire aussi à Victor Hugo un couplet dans une ode à un dessert.

Bienfaits

Charnue, juteuse, sucrée et veloutée, elle a tout pour ravir les sens. Riche en fibres et anti-oxydants elle n’est pas en reste pour ce qui est de la beauté et du bien-être.

Cocktail de vitamines et anti-oxydants

La pêche, c’est un apport vitaminique intéressant, principalement en vitamine C et provitamine A. Rien d’étonnant donc à ce qu’elle soit source de dynamisme, de forme… de pêche ! Et pour votre peau, c’est le programme revitalisant et régénérant assuré.

Ses appas charment la vue,
Et chacun vante son goût.
Sa peau, veloutée et fraîche,
Joint toujours la rose au lis.

Côté anti-oxydants, elle a pour caractéristique rare de contenir à la fois des caroténoïdes et des polyphénols en bonne quantité. En été, période où le soleil se fait plus présent, on la chérit pour son apport en lutéine et zéaxanthine qui œuvrent particulièrement à la protection de la rétine et de la vision. Mais que cela ne vous dispense pas de porter vos lunettes de soleil – on vous a à l’œil !

Double effet bonne mine

Et comme si cela ne suffisait pas, elle est riche en caroténoïdes. Ces pigments accessoires de la photosynthèse, ont deux rôles principaux : un rôle de collecteur de lumière, et un rôle photoprotecteur. Comprendre que la pêche a un double effet bonne mine :

  • Protectrice : contre le stress oxydatif des UV et les agressions extérieures,
  • Illuminatrice : en vous donnant un joli teint hâlé et en favorisant le bronzage.

Bref, un parfait fruit d’été qui vous permet de ne garder que le meilleur du soleil ! Mais là aussi, ne vous en servez pas pour faire l’impasse sur la protection solaire – on ne vous autorise aucun écart !

Polyvalence gustative

Notre penchant pour la gourmandise étant indéfectible, on vous rappelle que la pêche se déguste crue, cuite, fraîche, flambée, sucrée ou salée… Et que presque tout lui va : vin, framboise, basilic, menthe, gingembre, poivre…

Pour profiter au mieux de ses bienfaits, préférez cependant la consommer fraîche. Choisissez-la colorée (signe de richesse en pigments), et ne la pelez pas. Elle est peu calorique et très digeste.

Nos variations autour de la pêche

Elle est avant tout idéale pour les peaux normales à sèches, particulièrement en été, quand on veut ne garder que les bienfaits d’un soleil bien plus présent.

Pour le visage

Blancrème a concocté pour vous quelques délices enrichies en extraits de pêche pour que ce fruit vous accompagne dans votre routine visage :

  • Quotidienne, avec notre Lait micellaire pêche à la texture riche et légère pour un démaquillage placé sous le signe de la douceur,
  • Hebdomadaire, avec notre Masque visage crème pêche, pour nourrir, repulper et renforcer l’élasticité de votre peau.

À vous le teint de pêche !

Pour le corps

Invitez les charmes veloutés de ce parfait fruit d’été sur votre peau avec notre routine corps estivale à base de pêche :

À vous de choisir votre péché mignon !